Gakuen Alice RPG



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
    Kirye NakashimaGakuen's Staff - Fondatrice
avatar
Gakuen's Staff - Fondatrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Sam 25 Juil - 22:51

J'étais donc partie avec deux personnes que je n'avais encore jamais croisé sur le campus, ce qui au fond n'avais rien de bien étonnant vu sa grandeur ...
Il y avait deux jeunes filles, une aux cheveux mauves attaché en couette et une aux long cheveux azur ...

Après vérification du matériel ... enfin c'était un grand mot, disons que j'avais la carte à poinçonner ...
Je me retournais vers Narumi qui semblait content de sa trouvaille ... puis vers mes coéquipières ...
Avant de commencer je décidais de me présenter, libre à eux de le faire ... après tout si nous devions être ensemble c'était tout de même mieux de s'entendre ... non ?


"Je m'appelle Kirye Nakashima ... et vous ?"

Leur dis-je d'un ton enthousiaste ... j'étais pressée de partir ... il faut dire que la fête du sport était nettement plus stimulante que les cours ... il n'y avait pas photo ... et puis j'avais toujours préféré être à l'extérieur plutôt qu'enfermé alors si en plus, un lieux qui d'ordinaire nous était plus ou moins interdit devenait accessible je ne pouvais que me réjouir ...

Je commençais donc à avancer à la recherche des balises, réfléchissant au endroit étrange ou il aurait pu les cacher tout en attendant la réponse de mes coéquipier ...


La forêt me semblait un peu plus dense que celle du nord, je ralentissais donc le pas afin de ne pas me perdre, et de ne pas les perdre car j'ignorais si nous nous retrouverions par la suite si cela se produisait ...

[Edit : J'ai vu sa lol, donc c'est modifier plus de problème ^^]



Ouvre à nouveau ce livre aux pages plus anciennes et déchires-les.
Ainsi nous pourrons tout recommencer ensemble Invité ♫

♥️ Merci à Suna-chan, Kuro-chan, Mia-chan, Sa'chan et Lou-chan ♥️


Dernière édition par Kirye Nakashima le Sam 11 Juin - 23:57, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
    Miya SanInvité

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Sam 29 Aoû - 12:31

[Mais maintenant, il y a une petite incohérence dans ton RP pour la description de tes compagnons, Kirye xD]

La fête du sport… Un événement commun où tous les élèves se réunissaient et devaient faire de leur mieux pour faire gagner leur équipe. C’était le genre d’événement que Miyu n’appréciait pas vraiment, ou plutôt plus. Bon, ce n’était pas comme si cela ne l’amusait plus du tout mais moins qu’avant. Elle s’était retrouvée dans l’équipe rouge, avec deux équipières. La première possédait de longs cheveux blancs avec des yeux violets, la deuxième avait des cheveux turquoise aux yeux bleus. Que ce soient des filles ou des garçons, Miyu n’était pas décidée à tisser des liens avec eux. L’une des jeunes filles se présenta :


« - Je m'appelle Kirye Nakashima ... et vous ?
- Miyu Sanaka. »

Réponse directe et brève. Pas besoin de faire un long discours pour donner son nom. Kirye Nakashima, donc. C’était le nom de la fille aux cheveux blancs. Apparemment, c’était elle qui dirigeait l’équipe étant donné qu’elle avait entre ses mains la carte à poinçonner. Miyu n’aimait pas obéir aux ordres d’une personne qu’elle connaissait presque à peine, mais il le fallait. Après, cela dépendra des choses qu’il faudra faire bien sûr.

La jeune fille commença à regarder tout autour d’elle. La forêt du sud semblait légèrement plus grande que celle du nord, où l’ours en peluche y avait construit son chalet. Kirye avançait pour trouver les balises disposées par le professeur Narumi, un professeur qui était bizarre selon Miyu. Physiquement et mentalement. La jeune fille suivit doucement la chef d’équipe, puis, après quelques instants, elle dit :


« Ne comptez pas vraiment sur moi pour aider. Je ne ferai que chercher du regard. »

Et oui, Miyu ne voulait pas trop s’efforcer à chercher dans les moindres recoins comme s’il fallait trouver une aiguille dans une botte de foin. Elle se contenta donc de regarder près des arbres, sur les bouts de fer… Quand à un moment, au loin, elle vit une petite pancarte blanche accrochée autour d’un arbre avec un numéro inscrit dessus. Miyu la pointa du doigt.


« Là-bas. »
Revenir en haut Aller en bas
    Kirye NakashimaGakuen's Staff - Fondatrice
avatar
Gakuen's Staff - Fondatrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Sam 29 Aoû - 12:31

Le membre 'Miyu Sanaka' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Numero' : 4
Revenir en haut Aller en bas
    Lou HopkinsGakuen's Staff - Administratrice
avatar
Gakuen's Staff - Administratrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Sam 29 Aoû - 18:01

Lou se leva un peu plus tard ce jour là. C'est Vent qui paniqué la réveilla passant par la fenêtre ouverte où le soleil laissait passer ses beaux rayons de miel matinaux.

« LOU! LOU! » lui sifflait Vent de sa voix d'eau qui coule à l'oreille.

*Laisse moi dormir un peu Vent ! Et puis tu vas réveiller Shin!* pensa Lou pour toute réponse.

« Déjà je ne vais pas réveiller Shin puisque tout le monde est déjà levé sauf toi! Et puis comme il y a la fête du sport! » lui murmura Vent amusé.

Lou se leva d'un bond et dit affolée : « C'est vrai la fête du sport! »

Lou se dit: * Je vais être en retard! Oh là là! Pourtant heureusement que je me suis couchée tard sinon avec les devoirs et tout, je n'aurai pas écrit de lettre à Tom!*

Lou s'habilla en quatrième vitesse et peigna soigneusement ses longs cheveux bleus mais le plus rapidement possible.


Lou regarda par le fenêtre. Le soleil semblait lui dire qu'elle aurait pu se lever plus tôt.


D'ailleurs Soleil lui dit , légèrement agacé, de sa voix de papier qu'on froisse:
«  Lou tu n'y seras jamais à temps! »

Lou soupira un peu.

« Mais si courage Lou! » l'encouragea Vent.

Lou eut soudain une idée et pensa avec un grand sourire heureux et légèrement amusé: * Vent porte moi le plus rapidement possible au point de rendez vous s' il te plaît! *

Vent obéit dans une bourrasque joyeuse.

Et en moins de deux minutes, Lou portée par le Vent à toute vitesse arriva au point de rendez-vous derrière un arbre près de la forêt du Sud.

Lou regarda sa montre et pensa:
*Ouf je suis à l'heure! Il me reste plus qu'à trouver mon équipe!*

Lou rejoignit bientôt ses deux coéquipières. Elle adorait les sports d'équipes, bien qu'elle était souvent seule avant qu'elle ne rencontre son frère Tom qui est mort d'un cancer il y a peu, puis avant son arrivée à Gakuen Alice où elle avait rencontré Shin, Emi. Et bien d'autres personnes super!


De plus, elle adorait courir! Elle courait très vite d'ailleurs! Comme disait sa Grand-mère avant qu'elle entre à l'Académie Alice: « Pour former la jeunesse rien de mieux que le sport d'équipe comme la course d'orientation où l'on rencontre plein de gens avec qui rire et s'amuser! »

Lou sourit d'un doux sourire et regarda ses deux coéquipières. L'une avait de grands yeux marrons et des cheveux blonds clairs noués avec des rubans. L'autre avait des cheveux mauves.


Lou leur sourit.

La jeune fille aux cheveux blonds enthousiaste adressa la parole à la jeune fille aux cheveux mauves et à Lou:



"Je m'appelle Kirye Nakashima ... et vous ?"


L'autre jeune fille aux cheveux mauves répondit de manière très brève: « Miyu Sanaka. »

Lou sourit avec douceur aux deux jeunes filles et dit: «  Et moi je m'appelle Lou, Lou Hopkins! Enchantée de faire votre connaissance! »

Lou regarda la forêt. Le vent faisait danser les feuilles des arbres et un beau soleil brillait promettant une agréable journée.

« On va bien s'amuser! » dit Lou à ses deux camarades, tout sourire de son sourire tel le soleil avec le même enthousiasme que Kirye Nakashima.

Miyu Sanaka dit alors:

« Ne comptez pas vraiment sur moi pour aider. Je ne ferai que chercher du regard. »

Lou lui sourit et dit à Miyu Sanaka:

« Ne t'en fais pas Miyu Sanaka ! Chacun fera de son mieux! Chercher du regard c'est bien! Une équipe c'est comme un puzzle! Tout le monde compte et fait ce qu'il peut! Et vous verrez on va gagner! »

Lou sourit à Kirye Nakashima.

Soudain Lou entendit Miyu Sanaka dire « Là-bas. » en pointant quelque chose du doigt: une balise!

« SUPER C'EST GENIAL MIYU SANAKA!  » s'écria Lou de sa joie communicative.

Elle alla vers la balise. Puis son regard se tourna vers les arbres alentours à la recherche d'une autre balise. Soudain elle se souvint de quelque chose et pensa:

* Ah oui c'est vrai on a le droit d'utiliser notre Alice! Chouette! *

Elle ferma les yeux et se concentra pour chasser de son esprit toute l'agitation en raison de la fête:


* Vent mon ami gentil! Indique nous la route vers la prochaine balise! Et toi, Soleil mon joli ami éclaire nous le chemin! *

Aussitôt le vent souffla vers la droite et le soleil éclaira un chemin de terre parsemé d'herbes entre les arbres.

Lou l'emprunta en disant pleine de vivacité: « Suivez moi! »

Bientôt une balise apparut accrochée à un arbre.

«  Chouette encore une! » dit Lou en souriant de bonheur.
Revenir en haut Aller en bas
    Kirye NakashimaGakuen's Staff - Fondatrice
avatar
Gakuen's Staff - Fondatrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Sam 29 Aoû - 18:01

Le membre 'Lou Hopkins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Numero' : 6
Revenir en haut Aller en bas
    Miyu SanInvité

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Sam 24 Oct - 20:05

[J’espère que cela ne dérange pas que je post x_x]

Miyu observa les lieux, tout en écoutant ses coéquipières. Elle avait déjà trouvé une balise et apparemment, c’était en quelque sorte « génial ». L’autre fille du groupe se présenta à son tour, sous le nom de Lou Hopkins. Elle avait l’air très enthousiaste et dit une phrase qui fit tilt à Miyu : « On va bien s’amuser ! ». La jeune fille aux cheveux mauves n’appréciait pas tellement la joie que Lou exprimait. Elle essaya de rester calme, même si c’était assez dur. Quelque chose de très énervant pour Miyu se produisit. Quand elle dit qu’elle ne chercherait que du regard, sa coéquipière prononça le nom entier de Miyu, soit « Miyu Sanaka » en parlant. Elle décida de continuer à rester calme, jusqu’à ce que la course d’orientation soit finie. A vrai, elle avait très envie de s’énerver mais si elle le faisait, elle serait énervée pendant un certain temps.

Lorsque Miyu pointa du doigt la direction d’une balise, Lou s’extasia. Elle ne pensait pas qu’un simple jeu comme celui-ci pouvait donner autant de joie à une personne. C’était un autre exemple de la simplicité des humains, il faut croire. Lou s’écria en prononçant le nom entier à la jeune fille encore une fois, puis, elle se dirigea vers la balise. Quelques instants plus tard, elle ferma ses yeux et avait l’air de se concentrer. Soudain, le vent se leva et souffla à droite, où le soleil éclairait un chemin d’herbes et d’arbres. La jeune fille aux cheveux azurs leur demanda de la suivre, et s’empressa de s’emparer de la balise. Et elle était très contente. Miyu était à bout. Cela venait à peine de commencer et elle en avait déjà marre de cette joie perpétuelle. Elle ne put se retenir et se lâcha.


« Écoute-moi, toi. Soit tu prononces mon prénom, soit mon nom. Pas les deux. Et puis, tu sembles bien heureuse simplement parce qu’on a trouvé des balises. C’est complètement ridicule. »

Miyu ne pouvait pas continuer à rester silencieuse, cette situation la mettait trop mal à malaise. Elle savait que ses coéquipières vont commencer à la détester, mais elle avait l’habitude. En tout cas, pour passer le change, Miyu regarda la carte qui avait été poinçonnée : les balises numéro quatre et six avaient été trouvées. Il n’en manquait plus que quatre. Cela ne serait pas très difficile, vu comment les choses avancent. La jeune fille observa l’autre coéquipière, Kirye. Elle avait l’air beaucoup plus calme que Lou. Et encore, elle n’a pas encore manifesté quoique ce soit.


« Bon, il faudrait peut-être s’y mettre, si vous voulez terminer l’épreuve au plus vite. »

Miyu soupira et avança à pas lents de l’autre côté de l’arbre tout en regardant les alentours. Aucune trace de balise, il fallait donc se rapprocher. Elle s’avança près d’un buisson où une petite pince dépassait des feuilles : la pince pour poinçonner. Bon et bien, il ne restait plus qu’à prévenir l’équipe de la trouvaille d’une balise. Miyu se retourna et parla en portant sa voix sans vraiment crier.

« Je vous ai trouvé une autre balise. Venez poinçonner votre carte. »

Comme d’habitude, elle restait indifférente. Aucune émotion ni sentiment se lisait sur son visage, ni dans ses paroles. C’était la reine de l’indifférence.


[Lou, ne prends pas mal ce que j’ai dit, c’est le caractère de Miyu xD]
Revenir en haut Aller en bas
    Kirye NakashimaGakuen's Staff - Fondatrice
avatar
Gakuen's Staff - Fondatrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Sam 24 Oct - 20:05

Le membre 'Miyu Sanaka' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Numero' : 3



Ouvre à nouveau ce livre aux pages plus anciennes et déchires-les.
Ainsi nous pourrons tout recommencer ensemble Invité ♫

♥️ Merci à Suna-chan, Kuro-chan, Mia-chan, Sa'chan et Lou-chan ♥️
Revenir en haut Aller en bas
    Lou HopkinsGakuen's Staff - Administratrice
avatar
Gakuen's Staff - Administratrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Sam 24 Oct - 23:54

[ Ne t'en fais pas Miyu ^^ C'est normal de jouer son personnage en rp ^^ Et puis ton personnage n'est pas méchant, elle a juste été manipulée alors qu'elle souffrait que sa famille l'ait oublié...Sinon mon personnage non plus ne le prendra pas mal, ce n'est pas le style de Lou de prendre mal cela . ^^ ]

Miyu prit la parole après la découverte de la balise:

« Écoute-moi, toi. Soit tu prononces mon prénom, soit mon nom. Pas les deux. Et puis, tu sembles bien heureuse simplement parce qu’on a trouvé des balises. C’est complètement ridicule. »


Lou baissa la tête tristement en pensant: * Et voilà j'ai encore fait une gaffe!*

Lou avait envie de pleurer soudainement , pas à cause de ce qu'on lui avait dit mais car elle s'inquiétait pour Miyu. Lui avait-elle fait du mal en étant si heureuse?

Lou se souvint de paroles qu'avaient prononcé ses parents suite à la mort de son frère Tom:
* C'est TA FAUTE Lou! Tu ne causes que des ennuis à tout le monde! *

Bien sûr, Tom étant mort d'un cancer ce n'était pas de la faute de Lou mais ses parents l'avaient toujours détestée en raison de son alice et elle avait, cependant, toujours aimé ses parents.


* Non, non! Je ne veux pas faire du mal!* pensa Lou alors qu'elle s'était arrêtée de marcher et que de grosses larmes coulaient sur son visage. Une fine pluie se mit à tomber à ses pleurs.

Mais elle essuya vite ses larmes du revers de sa main et reprit contenance. La pluie s'arrêta. Lou devait se montrer forte! Sinon elle allait en plus inquiéter les autres. Elle ne voulait pas leur causer des ennuis!

Un grand sourire se dessina alors sur le visage de Lou alors que Vent inquiet pour elle lui caressa le visage d'une douce brise pour la rassurer.


« Miyu je suis contente de faire ce jeu avec toi et Kyrie ! Pardon de t'avoir blessé! Je vais faire encore plus d'efforts pour ne plus blesser les gens! »

Lou avait dit cela sans mépris ni pitié juste avec une grande sincérité et un grand espoir. Oh non! Elle ne détestait pas Miyu bien au contraire, elle admirait la grande maturité de sa jeune coéquipière, Lou qui si joyeuse pour un rien semblait beaucoup plus enfant que Miyu!

Lou se tourna vers Kyrie Nakashima et elle dit avec beau sourire comme le soleil :
« Elle est cool Miyu hein? Je suis sûre qu'elle doit savoir affronter n'importe quelle situation avec calme! Et c'est cool çà! »

Lou n'en voulait pas à Miyu, quoi qu'on lui fasse Lou n'en voulait jamais à personne et était optimiste.

Miyu reprit la parole:


« Bon, il faudrait peut-être s’y mettre, si vous voulez terminer l’épreuve au plus vite. »


Lou sursauta à cette réplique et demanda avec candeur: « Ah? Tu n'aimes pas les sports d'équipes Miyu? Pourquoi? »

Soudain Lou rougit s'apercevant de sa maladresse: « Bah ne t'en fais pas! Ce qui compte est que tu t'amuses quand même! »

Lou avait un grand sourire, toujours sans aucune pitié et aucun mépris, bienveillant sur son visage à ces paroles, elle venait d'avoir une idée et tout en continuant son chemin elle se mit à chanter de sa très belle voix cristalline:

« Je suis partie ce matin par un long chemin,
Je ne pouvais pas épuiser mon chagrin,
Et pourtant je savais qu'au bout de la route,
Je mettrai la tristesse en déroute,

Le miroir du temps à tout changé,
Il est à présent cassé,
La douleur m'a envahi,
Toute joie est finie,
Et pourtant continue la vie,
Sur le chandelier brûlent les bougies!

Je me sentais seule et j'avais froid,
Personne ne s'occupait plus de moi,
Et pourtant même dans la douleur,
Mon ami Vent n'avait pas peur,

Le miroir du temps à tout changé,
Il est à présent cassé,
La douleur m'a envahi,
Toute joie est finie,
Et pourtant continue la vie,
Sur le chandelier brûlent les bougies!

Pourquoi ne pas tendre la main?
A l'ami(e) qui viendra demain,
Me glissait le soleil à l'oreille,
Me chantaient les nuages dans le ciel,

Le miroir du temps à tout changé,
Il est à présent cassé,
La douleur m'a envahi,
Toute joie est finie,
Et pourtant continue la vie,
Sur le chandelier brûlent les bougies!

Je verrai encore la mer déferler de ses vagues claires,
Un jour mon espoir reviendra,
Rien n'est impossible quand on espère,
Rien n'est impossible en vivant sur cette terre,
Car la vie est une nuée de papillons qui s'envolent dans l'horizon,
Pour mieux se poser sur les fleurs qui nous donnent tant de bonheurs,

Le miroir du temps à tout changé,
Un jour je le réparerai,
La douleur n'a pas d'importance,
Le bonheur en a je pense,
Toute la joie du monde,
Toute la joie des fleurs,
Emplie mon cœur,
Et le vent murmure un mot d'espoir dans un souffle de bonheur,
Le chandelier de la vie ne s'éteindra jamais,
Et je ris à la lueur des bougies! »

Lou sourit à Kyrie avec bonheur quand elle arrêta de chanter de sa très belle voix. Puis elle se retourna vers Miyu et expliqua:

« Quand Tom mon frère adoptif est mort j'ai beaucoup pleuré! Et Grand-Mère allait partir dans une maison de retraite...Elle ne pouvait plus s'occuper de moi mais elle avait toujours son beau sourire et elle m'a chanté cette chanson! Elle l'a appelé la chanson du bonheur! Je voulais te la chanter pour me faire pardonner de t'avoir blessé! »

Miyu avait trouvé une autre balise entre temps et elle dit:

« Je vous ai trouvé une autre balise. Venez poinçonner votre carte. »

Lou regarda Kyrie avec un grand sourire puis elle regarda Miyu avec un sourire également en allant poinçonner sa carte. Cependant Miyu ne semblait pas partager son bonheur. Miyu ne laissait passer aucune émotion sur son visage.

* Peut-être que Miyu s'ennuie vraiment à ce jeu.* pensa Lou inquiète. Elle ne voulait pas que Miyu qui était si cool s'ennuie!

Lou eut soudain une idée:
« Écoute Miyu on va faire un jeu dans le jeu! A chaque fois que l'on trouvera une balise, Vent nous fera un cadeau! Ainsi en plus de gagner on aura la motivation de savoir ce que Vent va nous apporter! Tu es d'accord Vent? »

« Ok je relève le défi! » s'écria Vent dans un doux souffle heureux, Vent que seule Lou pouvait comprendre.

Lou ne voulant que le bonheur de sa camarade, espérait qu'avec les cadeaux de Vent sa camarade allait moins s'ennuyer. C'était un peu comme un Noël avant Noël!

Quelques secondes plus tard, Vent revint avec trois cadeaux, pour les trois balises déjà trouvées. Portés par le Vent, les présents tombèrent doucement dans les mains de Lou et Vent expliqua à son amie Lou où il avait trouvé tout cela.


Lou se retourna vers Kyrie et lui mit le premier cadeau dans la main avec un beau sourire chaleureux. C'était des mûres sucrées que Vent avait fait tomber d'une ronce par la force de son souffle. Le deuxième était une pomme que Vent en soufflant avait décroché d'un arbre. Lou croqua dedans à pleine dents avec un beau sourire. Le dernier cadeau était un peu particulier. C'était une graine de tournesol, cette belle fleur aimant le soleil. Lou l'avait réservé pour Miyu et en lui tendant elle lui dit:


« Il faudra la planter dans la terre et en prendre soin! Je suis sûre que cette petite vie de tournesol compte sur toi! »

Lou ne pouvait pas communiquer avec les plantes mais elle aimait chaque vie. Elle déposa la graine de tournesol dans la main de Miyu et referma sa main sur la graine avec un sourire de soleil chaleureux sans aucun mépris ou aucune pitié juste une immense joie.

La fillette de quinze ans qu'était Lou était très courageuse malgré sa sensibilité.

Soudain Vent l'interpella:
« Eh Lou! Regarde là bas! En haut de cet arbre! Crois-tu que c'est une balise? »

Lou grimpa en haut de l'arbre et glissa mais elle se rattrapa vite à une branche. Elle attrapa ce qui était peut être une balise et tira pour la dégager du feuillage de l'arbre qui la cachait. Lou s'égratigna la main qui tenait l'écorce râpeuse de l'arbre mais ce n'était qu'une égratignure alors elle ne s'en occupa pas.

Vent souffla alors très fort en disant:


"Je vais t'aider Lou! "

Vent souffla tant que l'objet que tenait Lou tomba sur le sol emporté par Vent. Lou aussi lâcha prise et tomba mais heureusement, Vent ralentit sa chute dans une bourrasque qui la porta juste à temps juste au dessus du sol, si bien qu'elle s'en tira avec un simple petit bleu au bras.

Les yeux fermés de peur et de surprise et se massant le bras légèrement endolori Lou demanda à ses coéquipières non loin d'elle:


« Dites Kyrie et Miyu, est-ce-que j'ai trouvé une balise? »

Dans le doute de vexer encore quelqu'un, Lou avait préféré appeler Kyrie Nakashima par son prénom. Lou faisait très attention aux autres, même plus qu'a elle même. Si bien que, pour ne pas fatiguer Vent elle avait préféré grimper à l'arbre plutôt que lui demander de la porter pour voler jusqu'en haut de cet arbre portée par le Vent.

Lou mettait autant de bonheur dans ce jeu que l'enthousiasme habituel qu'elle avait de vivre.

Lou ouvrit les yeux, regarda ses coéquipières avec un grand sourire joyeux que rien ne semblait pouvoir effacer:
« Pas de casse mais peut-être une balise à notre actif! »

La soit disant balise était tombée derrière un buisson , il restait à voir si s'en était bien une et si Lou sans le faire exprès n'était pas repassée par une balise déjà trouvée....


Dernière édition par Lou Hopkins le Dim 25 Oct - 0:22, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
    Kirye NakashimaGakuen's Staff - Fondatrice
avatar
Gakuen's Staff - Fondatrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Sam 24 Oct - 23:54

Le membre 'Lou Hopkins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Numero' : 4



Ouvre à nouveau ce livre aux pages plus anciennes et déchires-les.
Ainsi nous pourrons tout recommencer ensemble Invité ♫

♥️ Merci à Suna-chan, Kuro-chan, Mia-chan, Sa'chan et Lou-chan ♥️
Revenir en haut Aller en bas
    Waku Hopkins3 étoiles
avatar
3 étoiles

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Sam 31 Oct - 23:29

Waku se leva très tard ce matin là. Le soleil était déjà haut dans le ciel quand le petit garçon réussit à s'asseoir dans son lit. Sa nuit avait été peuplée de cauchemars qui ne semblaient pas vouloir finir.
Waku essuya son son visage trempé de sueurs de sa manche de pyjama marron avec sur la capuche des oreilles d'ourson . Il n'avait pas pleuré cependant, il ne pleurait jamais. Mais il avait eu très peur face à ses cauchemars qui paraissaient si réels.


Waku essaya de revenir à la réalité tout doucement. Depuis son entrée à l'académie, il avait eu la chance de rencontrer des gens super dont son amie «fée» : «Hikari Ayukasa » et sa grande sœur Lou Hopkins qu'il aimait de tout son cœur et d'autres personnes... Mais les cauchemars n'avaient pas cessé...

L'enfant serra sa peluche pour dormir ( un petit ours en peluche qui tient dans ses mains un petit violon lui aussi en peluche) contre son cœur. Il regarda la peluche et ferma les yeux en la serrant contre sa joue. Puis il rouvrit les yeux et dit en s'adressant à la peluche:
« Bono, tu crois que je vais faire de beaux rêves à nouveau un jour? »

Waku Hopkins faisait d'horribles cauchemars depuis ses cinq ans, jour où il avait vu mourir son père écrasé par un camion. Il avait été à l'hôpital après ce traumatisme pour se reposer un peu puis il en était sorti. A son grand soulagement d'ailleurs, car il ne faisait que ruminer sa tristesse et s'ennuyer enfermé derrière ces murs livides. Les cauchemars n'avaient pas cessé...même si il était heureux de pouvoir de nouveau lire libre sous les cerisiers de sa nouvelle école: l'académie alice.

Waku regarda la peluche qu'il nommait « Bono » puis son violon rangé dans son étui, lui aussi très précieux pour lui, que le petit de six ans à présent appelait affectueusement « Nestor ».

Puis il regarda par la fenêtre. Le soleil brillait mais il ventait. Waku put le constater en s'approchant de la fenêtre et en sentant les rayons lumineux réchauffer son visage et en voyant les branches d'un arbre de l'académie se balancer sous le vent.

La sœur de Waku nommée Lou Hopkins pouvait comprendre le vent, pas Waku. Mais Waku devinait que le Vent devait être très gentil...

* Ben oui! Il est gentil! Puisque c'est l'ami de ma sœur!* pensa Waku.

Waku ouvrit sa fenêtre. L'air frais finit de le réveiller.

« Bonjour tout le monde! » murmura l'enfant avec un grand sourire. Même si personne ne pouvait l'entendre.

« Eh Wak, t'es enfin réveillé? » dit une voix après le grincement de la porte de Waku que l'on venait d'ouvrir.

C'était le petit garçon aux cheveux bruns comme un jeune arbre et aux yeux marrons qui lui avait annoncé l'existence de sa sœur Lou Hopkins, Lou qu'il avait rencontré récemment.

« Ah salut! Alors tu t'en es sorti avec le devoir de lecture de l'autre fois? » demanda Waku à son camarade avec un grand sourire.

Le camarade de classe de Waku fit un clin d'œil à Waku et s'exclama avec un sourire: « Oui merci de ton aide! J'ai eu une bonne note! »

Waku lui sourit à son tour et dit: « De rien tu m'as bien aidé en Mathématiques! »

Le camarade, six ans lui aussi, de Waku sourit puis il dit: « Au fait tu es encore en pyjama...Tu as oublié la fête du sport? Car ce n'est pas ton style de sécher... »

Waku blêmit.

* La fête du sport! J'avais oublié!* pensa t' il avec effroi.

Puis il se retourna vers son camarade de classe: « Mais toi que fais tu là? »

Le garçonnet en face de Waku sourit. Puis ce même petit garçon camarade de classe de Waku du même âge s'exclama:

« Je sèche la fête du sport, je n'aime pas trop courir ! »

Waku fit une petite moue étonnée puis il dit: « Sécher ce n'est pas pour les plus grands ça? Et puis tu ne voulais pas faire des progrès en classe? »

« Si mais là ce n'est pas la classe...Et puis c'est cool de sécher! C'est comme les grands! » répondit le camarade de Waku avec un sourire espiègle.

Waku leva les yeux aux ciel...Son camarade de classe était vraiment incorrigible. Il dit alors calmement:

« Arrête de dire des bêtises...Sécher n'a jamais fait grandir personne... »

Mais au grand étonnement de Waku son camarade éclata de rire et dit entre deux soubresauts de rires:


« Je t'ai eu ! En fait, j'adore la fête du sport spécialement pour encourager les participants! Je ne suis pas un bon coureur mais j'adore l'ambiance! J'y suis depuis tôt ce matin! Seulement je me suis dit que c'était bizarre de ne pas te voir! Surtout que tu fais parti d'une équipe: L'équipe Rouge! Alors je suis venu te chercher mais à ce que je vois tu es encore en pyjama! »

Deux autres camarades de classe de Waku arrivèrent et dirent:
« Allez dépêche toi de te préparer Wak ! Ça a déjà commencé! »

« J'arrive les copains! » s'exclama le petit Waku tout sourire devant ses camarades, petit Waku de six ans déjà très sociable pour son âge.

« Ok nous on retourne à la fête du sport! A plus Wak ! » s'exclamèrent ses camarades en lui adressant un sourire à leur tour.

Le dénommé Wak n'était autre que Waku appelé par ce surnom affectueux par des camarades de l'Académie alice.

Waku s'habilla de son uniforme puis pour se protéger du vent il enfila son manteau orange offert par son père autrefois.

Waku arriva au bout de vingt minutes de course très rapide à la forêt du sud ou se déroulait l'épreuve.

Il était fatigué de sa course et mit quelques minutes à reprendre son souffle.

Constatant qu'il était bel et bien en retard et que l'épreuve avait commencé, le petit garçon de six ans en première année de primaire soupira. Il entra alors dans la forêt pour rechercher ses coéquipières ou coéquipiers, il ne se souvenait pas bien qui constituait son équipe.

Soudain il vit un groupe de personnes, l'une était à terre et se massait le bras semblant avoir mal mais sans se détacher de ce beau sourire, sourire que Waku reconnut tout de suite.


« GRANDE SOEUR LOU ! » s'exclama le garçonnet paniqué à l'idée que sa sœur se soit fait mal.

Waku accourut vers Lou mais celle ci souriait. Alors rassuré il regarda la carte de Lou qui marquait déjà trois balises: la quatre, la six et la trois.

Waku vit soudain une pancarte dépassant d'un buisson.

« C'est la quatre! Vous l'avez déjà! » s'exclama l'enfant de six ans.

Waku rougit soudain de la tête aux pieds réalisant son retard.

L'enfant de six ans en première année de primaire regarda ses coéquipières dans les yeux en levant la tête. Elles étaient toutes bien plus grandes que lui!

Gêné, il prit la main de sa grande sœur Lou dans la sienne en regardant ses chaussures de son uniforme. Lou s'était relevée entre temps et adressa un sourire accueillant d'encouragement à son petit frère Waku.

Le petit enfant leva alors ses grands yeux bleus-verts comme la couleur de la rivière et des feuilles de nénuphars vers ses grandes coéquipières et ses cheveux blonds en bataille de la couleur du blé ,relativement courts, dansèrent dans le vent frais.

Habituellement, Waku était un petit garçon très sociable mais son retard et le fait qu'il était avec autant de sempais l'intimidaient un peu.


« Je...Je... » essaya de prononcer Waku rongé par la crainte d'être rejeté.

Lou remarqua que le petit garçon tremblait légèrement de peur. Elle serra doucement sa main sur celle de Waku pour l'encourager.

Waku fixa encore quelques secondes la jeune fille aux cheveux mauves attachés en couettes et aux yeux violets puis la jeune fille aux cheveux blonds clairs noués avec des rubans et aux yeux marrons puis encouragé par un sourire de Lou, il s'exclama:


« Désolé de mon retard...Je m'appelle Waku Hopkins, j'ai six ans et je suis en première année de primaire à l'académie alice! Mon alice me permet de créer des illusions avec les rayons du soleil! Je fais parti de votre équipe avec ma sœur Lou Hopkins! Je ferai tout pour vous aider!»

Un nouveau sourire encourageant et bienveillant de sa grande sœur Lou Hopkins encouragea Waku à ne plus avoir peur et il sourit alors à ses coéquipières.

Rassuré la petit garçon nommé Waku regarda autour de lui et il désigna un arbre au loin où on pouvait voir une pancarte, il s'en approcha d'un pas assuré et dit avant de regarder la pancarte:


« Dis vous croyez qu'on l'a déjà cette balise? »

Il lut alors le numéro sur la pancarte.


Dernière édition par Waku Hopkins le Dim 1 Nov - 11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
    Kirye NakashimaGakuen's Staff - Fondatrice
avatar
Gakuen's Staff - Fondatrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Sam 31 Oct - 23:29

Le membre 'Waku Hopkins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Numero' : 1



Ouvre à nouveau ce livre aux pages plus anciennes et déchires-les.
Ainsi nous pourrons tout recommencer ensemble Invité ♫

♥️ Merci à Suna-chan, Kuro-chan, Mia-chan, Sa'chan et Lou-chan ♥️
Revenir en haut Aller en bas
    Kirye NakashimaGakuen's Staff - Fondatrice
avatar
Gakuen's Staff - Fondatrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Mar 10 Nov - 0:10

[Désolé d'avoir mis autant de temps à vous répondre mais voila, j'ai enfin réussi *eh oui, c'est un miracle* mais je vous présente encore mes excuses T_T]

La jeune fille au cheveux mauve c'était présenté d'une manière succincte, manière sans doute de signifier qu'elle était là, mais qu'il était inutile d'attendre quoi que sois d'elle ... et ce qu'elle dit par la suite ne fit que confirmer ce que je pensais ...
Après tout, cela m'aillait très bien je n'allais pas lui reprocher son caractère puisqu'il y a peu j'avais pour ainsi dire des réactions similaire ... cette Académie m'avait permis de changer mais j'ignorais encore si c'était une bonne chose ...

Enfin, malgré ses dire elle fut la première à trouver une balise, elle pointait du doigt une pancarte blanche pendu à un arbre arborant le numéro 4 ...

Lou, la deuxième jeune fille aux longs cheveux bleues qui était avec nous accueilli la nouvelle avec enthousiasme, un peu perdu au milieu de cette agitation je n'avais cependant pas mal à la tête comme d'habitude, mon Alice semblait s'être calmé et si j'arrivais à le maîtriser il allait pouvoir nous être utile ... enfin, encore faudrait-il que je me bouge un peu ... j'avançais donc en direction de la balise que Sanaka-san venait de trouver et je m'empressais de poinçonner la carte ... plus que cinq ... cinq sur six ... il était sur que les choses vu sous cet angle était loin d'être gagné mais je me sentais poussé par un optimisme qui aurait pu en effrayer certain mais ... nous avions rarement le droit de faire "ce que l'ont voulait" que je me refusais le droit de gâcher de cette fête du sport que j'avais attendu un long moment en m'ennuyant sur ma chaise face à cet affreux tableau noir ...

Oui, je ne devais pas me laisser distancer par mes coéquipière, mon esprit de compétition était revenu ainsi que ma motivation, fixant mon bracelet de contrôle je tournais mon regard vers Hopkins-san ... une bourrasque de vent souffla et elle nous demanda tout aussi enthousiaste de la suivre ... encore une balise, la numéro 6 j'avançais donc pour poinçonner la carte, à ce rythme la fête du sport serait fini avant que je n'ai bouger le petit doigt ... constatation affligeante et cette constatation fut accompagné d'une remarque de Sanaka-san qui n'appréciait pas la façon dont Hopkins-san l'avait interpelé, faisant fit de cela elle nous montra son empressement à finir l'épreuve mais ses motivations semblait bien différentes des miennes ... oui, bien différente, je trouvais cela dommage qu'elle n'en profite pas, après tout ce n'était pas tout les jours ...

Enfin, en faisant abstraction de tout cela elle venait de trouver de nouveau une balise, je m'empressais donc d'y aller afin de poinçonner la carte, encore ... mon rôle n'allait tout de même pas s'arrêter là ... non ...


*numéro 3,4 et 6 ... plus que trois ... *

En regardant alors mes coéquipières, je pu voir qu'un certain malaise c'était installer entre elle, Hopkins-san semblait quelque peut déprimer mais en l'espace d'un instant elle changea de tout au tout ... quoi que, l'espace d'un instant ... à moins que ... c'est moi qui l'espace d'un instant n'était plus vraiment là ... mais ce chant qui émanait et résonnait dans la forêt m'avait fait revenir à moi ... Elle avait vraiment une voix magnifique, tout comme le sourire qu'elle enchaina par la suite ...

Elle avait le même sourire que ma mère, ce sourire qui avait disparu pour ne jamais réapparaitre ... cette constatation affligeante me ramena un instant à ma part de responsabilité mais le constater n'avait pas changer la situation ... je ne pouvais plus espérer qu'une chose, c'est que mon départ les ai soulager, après tout j'avais désobéi et je leursavait ainsi attiré bien des ennuis ...

Soudain Lou semblait comme ailleurs, c'est alors qu'elle me remis avec ce sourire si beau qui me faisait mal des mures sucrées ....


*Des mûres ...*

Sortie totalement de mes pensées, je regardais le présent de Lou sans avoir vraiment compris ce qu'il se passait ...
Puis, après avoir croquer à pleine dent dans une pomme que le vent venait de lui amener, elle s'approcha de Sanaka-san et lui remit un présent ... je ne pu ni voir ni entendre ce qu'elle se disait mais, cela n'avait pas grande importance, je dois avouer que j'avais l'impression d'assister à un immense flash back, le balancement des feuilles dans les arbres bercées par le vents ... les rayons du soleil passant à travers.

Le vent la porta soudain avant qu'elle ne chute ... elle ne semblait pas s'être fait trop mal ... mais je n'osait pas lui poser la question ... après tout, je ne pourrais rien faire pour elle alors ... oui mais ...
Puis, j'entendis qu'elle m'appelais, je n'avais pas entendu sa demande mais, je savais qu'elle m'avait appeler ... je me dirigeais donc vers elle d'un pas enthousiaste chassant de nouveau ces souvenirs qui me hantais ...

Elle venait de trouver une balise ... la 4 ...
Je clignais des yeux un instant puis, les baissant sur la carte je confirmais mes doutes ...


"Nous l'avons déjà ..."

Laissais-je échapper d'un air déçu ... puis, une idée me vint ... enfin disons plutôt qu'une constatation digne d'un génie illumina mon esprit ...
Pour tomber deux fois sur la balise il fallait que nous tournions en rond ... le jeu venait de commencer et nous étions déjà perdues ?

Mais je n'eus pas le temps de m'attarder sur ce "détails", je fus interrompu par une voix que je ne connaissais pas ...


"GRANDE SOEUR LOU !"

Je me retournais brusquement, et aperçu un garçonnet, à ses dires j'en déduis qu'il s'agissait du petit frère de Lou ... Ce même sourire ...

Passant cela, il semblerait que lui aussi sois avec nous et il ne pu que confirmer mes doutes ...
Nous avions déjà cette balise ... puis, il semblait soudain pris par une gêne incontrôlable ... agrippant la main de Hopkins-san ...
Encourager par celle-ci, il finit par se présenter, Waku-chan ... avant d'aller en direction d'un arbre ou se trouvait accrocher une autre pancarte ...

Je m'approchais d'un pas enthousiaste, ne voulant surtout pas être à la traine !


"Numéro 1 ! Bien joué Waku-chan !"

M'exclamais-je tout en regardant le garçonnet qui ressemblait vraiment à mes yeux à Hopkins-san, certes il n'avais pas les cheveux bleu mais quelque chose chez lui me faisait penser à elle ...

J'eus un léger sourire avant de me décider moi aussi ... certes je ne contrôlais pas cet Alice mais, étant donner qu'il ne m'avait jusqu'ici pas apporter grand chose de positif, c'était décider, avec j'allais trouver une balise !


"Suivante, suivante ..."

Dis-je avant de fermer les yeux, triant toutes les informations qui entrait dans ma tête à mon insu comme toujours je me concentrais sur l'idée que j'avais ... il ne nous manquais plus que deux balises ... plus que deux ...

*Aller, Alice de malheur je veux une balise !*

J'avais cru entrevoir quelque chose, je m'élançais donc à mon tour, me laissant glisser dans une petites pente recouverte recouverte de feuille mouillé ... tant et si bien que je finis la pente sur les fesse, arrêtant ma descente avec mes pieds sur le tronc de l'arbre qui se trouvait en face de moi ...

Je soufflais le plus fort possible pour dégageait ce qui me recouvrait le visage avant de me décider à prendre mes mains, soulevant le morceau de carton je vis pendre la pince ... une balise ...


"J'en ai une !"


Dis-je toujours aussi enthousiaste en tendant les bras pour leurs montrer ...
Eux qui était toujours en haut de la pente ... enfin, il fallait être stupide pour foncer comme cela, je le savais mais ... je n'avais pu m'en empêcher ...
Je la redressais afin que mes coéquipiers puisse me dire le numéro, étant encore un peu secouer mais à deux doigts de rire, j'en profitais pour récupérer du choc avant de me relever ...



Ouvre à nouveau ce livre aux pages plus anciennes et déchires-les.
Ainsi nous pourrons tout recommencer ensemble Invité ♫

♥️ Merci à Suna-chan, Kuro-chan, Mia-chan, Sa'chan et Lou-chan ♥️


Dernière édition par Kirye Nakashima le Mar 10 Nov - 0:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
    Kirye NakashimaGakuen's Staff - Fondatrice
avatar
Gakuen's Staff - Fondatrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Mar 10 Nov - 0:11

Le membre 'Kirye Nakashima' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Numero' : 4



Ouvre à nouveau ce livre aux pages plus anciennes et déchires-les.
Ainsi nous pourrons tout recommencer ensemble Invité ♫

♥️ Merci à Suna-chan, Kuro-chan, Mia-chan, Sa'chan et Lou-chan ♥️
Revenir en haut Aller en bas
    Miyu SanInvité

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Sam 2 Jan - 21:12

[Excusez-moi également, j’avais pas vraiment d’inspiration pour faire un post ici x_x Et j’avoue avoir lu en diagonale les posts ><
Désolée d'avance pour le post pourri]


Miyu ne regrettait pas es paroles, c’était comme une habitude. Contre toute attente, Lou ne se fâcha pas contre elle, au contraire, elle ne lui en voulait pas. Lorsqu’elle lui a demandé pourquoi elle n’aimait pas les sports d’équipe, la jeune fille ne répondit pas, aucune utilité selon elle. De toute façon, la lycéenne aux cheveux azurs se reprit tout de suite et ne demanda pas à avoir une réponse, puis elle chanta une chanson. C’était tout en l’écoutant que Miyu cherchait une balise, et après avoir chanté, Lou proposa quelque chose qui interpela la collégienne : « A chaque fois que l'on trouvera une balise, Vent nous fera un cadeau ! Ainsi en plus de gagner on aura la motivation de savoir ce que Vent va nous apporter ! »

Cette phrase acheva l’opinion de Miyu : vraiment candide, selon elle. Le vent souffla pendant quelques instants et s’arrêta, laissant des choses tomber entre les mains de Lou. Apparemment, c’étaient les cadeaux que Vent avait apporté pour elles, après la proposition de la détentrice de l’Alice du langage de la météo. Elle eût une pomme et croqua dedans à pleines dents, donna des mûres sucrées à Kirye et une graine de tournesol à Miyu. Celle-ci fût surprise, elle venait d’avoir le commencement d’une nouvelle fleur, et Lou venait de lui dire que cette vie comptait sur elle. La jeune fille soupira et rangea cette graine dans sa poche, juste avant qu’une autre balise eut été trouvée. Elle tomba derrière un buisson, puis soudain, une voix aigüe retentit derrière les coéquipières criant « grande sœur ». Miyu soupira encore une fois, se disant que c’était la meilleure, elle n’avait pas rejoint ses partenaires et était restée à l’écart, onc forcément, elle avait vu l’apparence du petit garçon. Le petit frère, maintenant, avec un grand sourire, il devait sûrement avoir le même caractère que sa sœur. Il arriva, s’agita un peu partout, regarda la carte qu’on devait poinçonner et la pancarte qui était tombée derrière les buissons. C’était la 4, qu’on avait déjà trouvée. Le garçonnet s’exclama de la trouvaille, puis se calma, mais reprit en se présentant : Waku Hopkins, c’était bel et bien le petit frère de Lou, ayant un Alice du même type, c’est-à-dire en rapport avec la météo. Puis, il montra du doigt un arbre où un morceau dépassait du tronc, et il s’approcha, en se demandant si c’en était une.


« Bah faut y aller, petit, pas besoin d’être aussi stressé. »

C’était la seule phrase qui sortit de la bouche de Miyu depuis tout ce temps. Il faut dire qu’elle n’avait pas vraiment des choses à dire, elle n’aimait pas exprimer ses sentiments et était habituée à ne pas parler. Tout le groupe se mit en marche et Kirye lut le numéro qu’il y avait sur la pancarte : le numéro 1. Celle-ci s’exclama également et poinçonna la carte précipitamment.
Miyu n’était pas vraiment dans le coup, cette fois-ci, elle était déjà fatiguée de supporter toutes ces acclamations, cela paraissait bizarre pour les autres, alors mieux vaut se faire discrète. Puis, la jeune fille aux cheveux argent se mit à se concentrer et glissa petit à petit de la pente sur laquelle le groupe se trouvait. Elle finit sur les fesses, devant un arbre et prit la pince qui était devant elle, comme instinctivement. Avec une telle joie, personne ne put s’empêcher de s’avancer et de regarder le numéro qui y était inscrit, même Miyu s’était précipitée. D’ailleurs, elle glissa de la pente sur les pieds sans problème et atterrit normalement, comme si c’était habituel – enfin, ça l’était -. Elle fût la première à pouvoir lire le numéro, tous les autres arrivèrent quelques secondes juste après. La jeune fille se pencha et lut à haute voix.


« 4. On a fait un détour, en venant sur la pente où se trouvait l’arbre que le gamin avait pointé. Ne voyant pas de chemins possibles, on a fait un détour, donc le tour de cette bosse. »

Miyu donnait ses explications en montrant avec son doigt. Elle avait pointé l’arbre avec la balise numéro une, puis le tour de la bosse pour revenir jusqu’ici. En tout cas, elle n’avait fait que constater, rien ne lui prouvait que c’était la vraie version des faits même si c’était la plus plausible, à moins que ce prof taré ait mis deux fois le numéro. Miyu se redressa et observa les alentours, pour se remémorer de leur emplacement initial. Cela avait débuté quelques balises avant la 4, donc ce n’était pas très loin étant donné que c’est la troisième fois qu’on tombe sur celle-là. La collégienne donna une distance approximative, qui fût entre cette balise et le banc qui se trouvait à quatre arbres plus loin sur le côté gauche. En faisant ce petit calcul, la jeune fille remarqua une autre balise posée un peu plus loin, à droite cette fois-ci. Beaucoup plus amusée que précédemment, elle se précipita vers la prochaine cible et appela le groupe.

« J’ai trouvé une autre balise ! Je ne sais pas si c’est une bonne, mais il faut quand même aller voir ! »

Sans même remarquer son comportement, Miyu courait vers la pancarte blanche qui se trouvait un peu plus loin. Puis, s’arrêtant devant la pince, elle réalisa ce qu’elle venait de faire. « Ouuups » était le mot approprié à cette situation. Elle qui n’avait pas montré de signe d’exclamation, elle venait de se trahir elle-même, Lou se doutera de quelque chose. Puis, faisant mine de rien, elle prit la pancarte avec sa froideur habituelle, arrêtant sa joie de tout à l’heure et la mit sous le nez de ses coéquipiers.


« Regardez par vous-même. »


Dernière édition par Miyu Sanaka le Sam 2 Jan - 21:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
    Kirye NakashimaGakuen's Staff - Fondatrice
avatar
Gakuen's Staff - Fondatrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Sam 2 Jan - 21:12

Le membre 'Miyu Sanaka' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Numero' : 6



Ouvre à nouveau ce livre aux pages plus anciennes et déchires-les.
Ainsi nous pourrons tout recommencer ensemble Invité ♫

♥️ Merci à Suna-chan, Kuro-chan, Mia-chan, Sa'chan et Lou-chan ♥️
Revenir en haut Aller en bas
    Lou HopkinsGakuen's Staff - Administratrice
avatar
Gakuen's Staff - Administratrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Mer 13 Jan - 13:14

Lou vit Kirye s'élancer dans la descente d'une pente. Lou prit peur quand Kirye perdit l'équilibre mais tout cela se passa si vite qu'elle n'eut pas le temps de demander à Vent d'aider Kirye.

Cependant Kirye ne semblait pas s'être fait mal. Elle avait arrêté sa chute avec ses pieds appuyés sur le tronc d'un arbre.

Lou soupira rassurée.

Kirye s'écria alors avec enthousiasme :
"J'en ai une !"

Lou lui sourit et elle descendit la pente avec précaution.
Waku, lui dévala la pente à toute vitesse, en riant de bonheur, avec agilité sans tomber.
Le garçonnet nommé Waku était fragile et menu mais très adroit.
Lou sourit amusée et pensa:
* Waku est un jeune enfant. Il n'a pas pu s'en empêcher!*

Miyu semblait être aussi habile car elle descendit la pente sans aucun problème.

La fluette et petite adolescente nommée Lou était très maladroite en revanche et elle appréhenda la descente. Mais en descendant tout doucement elle réussit à ne pas tomber.

Ce fut Miyu qui en première arriva devant la balise et put lire le numéro inscrit dessus, le numéro 4 que l'équipe avait déjà rencontré précédemment.

Miyu expliqua:
« 4. On a fait un détour, en venant sur la pente où se trouvait l’arbre que le gamin avait pointé. Ne voyant pas de chemins possibles, on a fait un détour, donc le tour de cette bosse. »

Elle accompagnait ses explications de gestes de la main montrant le chemin qu'avait probablement emprunté l'équipe rouge, c'est à dire Miyu, Kirye, Lou et Waku.

Lou sourit admirative. Miyu avait un grand sens de l'orientation.


* Moi je me sens un peu perdue dans cette forêt. Mais ça va puisque Miyu et puis tous les quatre on est une équipe!* Pensa Lou avec un doux sourire.

Lou reporta son attention sur les membres de l'équipe. Waku s'amusait à jouer avec une balle de tennis qu'il faisait rebondir au sol puis qui revenait dans sa main après chaque rebond sur le sol. Une balle de tennis qu'il emmenait parfois avec lui pour jouer mais qu'il gardait précieusement la plupart du temps car elle avait appartenu à son papa. Aujourd'hui le hasard avait fait qu'il l'avait laissé dans sa poche de manteau la veille. Voilà pourquoi il l'avait sur lui.

Lou sourit à Waku puis à Kyrie.
Peu après son regard se tourna vers Miyu.

Soudain Miyu sembla s'amuser et dit:


« J’ai trouvé une autre balise ! Je ne sais pas si c’est une bonne, mais il faut
quand même aller voir ! »


Elle courut vers la pancarte semblant heureuse.

Lou remarqua ce changement de comportement de la part de Miyu et elle sentit monter en elle une vague de bonheur.

Mais Miyu s'empressa de remplacer sa joie par de la froideur en disant glaciale :


« Regardez par vous-même. »

Mais Lou n'était pas dupe cette fois ci. Elle avait compris et elle éclata de rire, un beau rire sans aucune pointe de moquerie, de toute façon Lou n'était pas du genre à se moquer, un rire cristallin, un rire plein d'espoir, un rire soleil, libérateur. Des larmes de joies et de réconfort, de minuscules larmes cristal accompagnaient son doux rire angélique qui n'émettait que réconfort, joie et espoir et où aucune moquerie n'était perceptible même par quelqu'un de très sensible.

C'était un rire sincère et bienveillant tel un rayon de soleil et des larmes de réconfort telle la pluie l'été quand le sol crie qu'il a soif.

Waku rangea sa balle de tennis dans sa poche et regarda Lou étonné sans comprendre mais Lou donna vite des explications en disant en essuyant ses larmes et en arrêtant son doux rire mélodieux, rassurant, son rire telle une bouffée d'oxygène:


« J'ai eu peur pour toi Miyu mais je suis rassurée car beaucoup de monde souffrent mais il y a toujours des jours de soleil !...Tu as souri malgré tout... Alors ça me va...Tu n'es pas obligée de le montrer...Tu peux même te fâcher, si tu veux...tu peux même détester...Tu peux même grogner ou ignorer....Cela n'a pas d'importance! ....Si tu peux être heureuse malgré la souffrance....Cela me suffit....Oui, cela me suffit!...Je garderai secret ton sourire!...Le reste n'a pas d'importance!... Ce qui compte au fond...Oui, ce qui compte vraiment est que tu arrives à être heureuse Miyu ! Et moi ça me suffira !...Oui ça me rendra super heureuse ! »

Lou sourit à Miyu d'un sourire de paix et de liberté. Elle était forte dans son cœur cette fragile petite Lou, très forte dans son cœur cette frêle fillette nommée Lou contrairement aux apparences. Et jamais elle n'accusera , jamais elle n'en voudra à quelqu'un , toujours elle accueillera quoi qu'il arrive dans son cœur soleil les vies autour d' elle. Et si elle se retrouve seule ou méprisée , elle continuera de donner quoi qu'il arrive. C'est pour ça que son sourire est précieux car c'est sa force, cette bienveillance qui la rend si fragile est pourtant sa force, une très grande force.

Waku n'avait pas tout compris mais il sourit et câlina contre sa joue la main de sa grande sœur.


« Il faudrait regarder le numéro...Tu ne crois pas Lou? » dit Waku qui s'approcha de la pancarte pour lire le numéro.

Lou acquiesça et approcha de la pancarte en souriant heureuse.


«  C'est le numéro 6! » s'exclama t' elle en même temps que Waku.

« Ah celui là aussi on l'a déjà ! Là je n'y comprend plus rien... » s'exclama Lou se sentant complètement désorientée.

« C'est peut-être des lutins farceurs! » s'exclama le petit Waku de six ans.

Ce fut au tour de Lou de lui lancer un regard étonné.


«  Tu sais bien Lou comme dans le conte! » s'exclama le très jeune enfant de six ans qui croyait encore aux contes.

Lou pour prévenir tout étonnement la part de ses coéquipières décida de raconter ce conte, conte auquel elle ne croyait plus depuis fort longtemps. Elle s'en rappelait cependant

En effet, elle connaissait le conte des « lutins farceurs »car sa grand mère le lui avait raconté vers l'âge de Waku.

Elle expliqua:


«  C'est un conte pour enfants.
Il raconte l'histoire d'un enfant nommé Willi qui perdit un jour son chemin dans une forêt.

Il rencontra alors un lutin qui semblait très triste. Mais l'enfant ne s'en préoccupa pas et l'ignora. Alors pour se venger le lutin vint trouver l'enfant et lui dit malicieusement: «  Ne t'en fais pas mon enfant je vais te montrer ton chemin. Il te suffira de suivre les numéros sur les arbres! »

Seulement les numéros n'étaient pas dans l'ordre, de plus, il y en avait plusieurs similaires.

L'enfant apeuré alors que la nuit tombait se mit à pleurer.

Alors le lutin réapparut et lui dit honteux : « je suis désolé de t'avoir menti...Mais tu m'as ignoré et l'ignorance, ne pas regarder autour de soi, fait perdre le chemin de tous. Mais nous sommes quittes.
Je t'ai menti, tu m'as ignoré. Alors on a qu'a recommencer à zéro! »

L'enfant s'excusa et le lutin le guida jusqu'à la maison des parents de l'enfant.

Le lutin avait voulu donner une leçon à l'enfant mais n'était pas méchant. Il ne recommença plus jamais. Il devint même ami avec Willi. Et tous deux comprirent qu'il ne fallait ni mentir ni ignorer.

Deux ans passèrent et un jour Willi, se promenant en forêt se perdit de nouveau. Il appela son ami lutin qui vint l'aider. Mais une fois qu'il l'eut aidé Willi ne remercia pas son ami et le chassa même brusquement n'ayant plus besoin de lui.

Le lutin ami de Willi, ne répondit pas cette fois ci, ayant compris qu'il ne sert à rien de répondre à la violence par la violence, et il s'en alla tristement.

Mais les autres lutins de la forêt avaient vu le lutin ami de Willi se faire chasser et pour se venger, ils maudirent la forêt.

A présent à chaque fois qu'un promeneur entre dans cette forêt il se perd et pour s'amuser les lutins mettent plein de numéros et de flèches qui ne font que perdre un peu plus le promeneur.

C'est ainsi que finit le conte des lutins farceurs. »

Lou sourit en pensant que de six à neuf ans elle avait cru à ce conte dur comme fer, tout comme Waku six ans y croyait aujourd'hui, et qu'elle n'avait jamais osé se promener en forêt sans Vent ou un autre phénomène météorologique ou sa grand-mère avec elle de six à neuf ans. Maintenant elle n'y croyait plus, bien entendu.

La petite voix enfantine de Waku la sortit de sa rêverie.

Waku regardait Lou et il dit admiratif de sa petite voix de très jeune enfant:
« C'est ça! Tu racontes bien Lou! »

Lou lui sourit et elle dit: « Tu sais Waku je ne pense pas que ce soient des lutins qui aient fait ça...Peut-être que le professeur s'est trompé ou qu'on tourne en rond... »

Lou avait choisi ses mots avec délicatesse car même si elle ne croyait pas aux lutins et aux contes depuis ses neuf ans...Elle ne voulait pas gâcher les rêves du petit enfant Waku six ans.

Waku soupira:
« Mais elle est grande la forêt Lou! Crois tu qu'on réussira à trouver toutes les pancartes? »

« Mais oui! Et puis on forme une super équipe! N'est ce pas Miyu? N'est ce pas Kirye? On va réussir! » l'encouragea Lou.

Lou sourit de ce beau sourire qui rassure les cœurs.

Waku dit alors enthousiasme:
« Oui c'est vrai, Miyu est celle qui sait le mieux se repérer du groupe! Kirye m'a encouragé! Toi, la météo peut t'aider! Et moi... »

« En fait, moi, je ne sers pas à grand-chose. »
soupira Waku perdant tout son enthousiasme.

«  Mais si tu as déjà trouvé une pancarte Waku ! Et puis tu es le seul à être assez petit pour bien regarder dans les buissons et pouvoir accéder à des cachettes où des plus âgées ne pourraient pas aller! Tu vois bien que tu sers!  Chaque membre de l'équipe est important, Miyu, Kirye, toi et moi! Et on va réussir ensemble! » lui expliqua Lou.

« Oui c'est vrai! » s'exclama Waku retrouvant tout son bonheur enfantin.

Soudain le Vent souffla tout droit et Lou entendit le vent lui dire:


«  Par là Lou il y a une pancarte! »

Lou sourit amusée et la mince adolescente, mais avec assez de forces pour porter Waku qui était très léger, prit le très jeune enfant nommé Waku sur ses frêles épaules en prenant la main droite de Kirye qui s'était relevée et celle de gauche de Miyu sans lui laisser le temps de protester, en riant heureuse:

« Allez Miyu, Kirye on va voir la prochaine pancarte tous ensemble! Comme une famille! »

Alors qu'elle arrivait près de la pancarte, Lou lança un sourire heureux à Miyu et Kirye. Peu lui importait que Miyu se fâche, Lou savait que tant que l'équipe resterait ensemble alors tout irait bien, oui tout irait bien!

Lou lâcha la main de Miyu et de Kirye puis elle s'accroupit pour lire le numéro sur la pancarte alors que Waku descendait de ses épaules.


Dernière édition par Lou Hopkins le Mer 13 Jan - 16:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
    Kirye NakashimaGakuen's Staff - Fondatrice
avatar
Gakuen's Staff - Fondatrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Mer 13 Jan - 13:14

Le membre 'Lou Hopkins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Numero' : 3



Ouvre à nouveau ce livre aux pages plus anciennes et déchires-les.
Ainsi nous pourrons tout recommencer ensemble Invité ♫

♥️ Merci à Suna-chan, Kuro-chan, Mia-chan, Sa'chan et Lou-chan ♥️
Revenir en haut Aller en bas
    Waku Hopkins3 étoiles
avatar
3 étoiles

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Mer 13 Jan - 18:50

« Ah bah je crois qu'on est perdu! » s'exclama Waku en voyant le numéro sur la pancarte.

Lou resta un instant muette de surprise et de consternation devant le numéro: Le 3.

«  C'est vraiment incompréhensible! Tu es sûre que ce e sont pas les lutins farceurs qui ont fait ça, Lou ? » s'inquiéta Waku.

Lou ébouriffa les cheveux de son petit frère, déjà bien en bataille et dit en sortant de son étonnement et en retrouvant tout son courage:


«  Oui j'en suis sûre....mais ce n'est quand même pas ordinaire de se perdre autant... »

Lou soupira mais sourit vite de nouveau en disant: «  Ce n'est pas grave! Il faut continuer! »

Elle sourit à Waku et celui lui lui prit la main en sautillant sur le chemin chantant à chacun de ses pas, de sa voix enfantine:

«  Sur terre pourra couler l'océan,
Les oiseaux pourront toujours avoir peur de voler,
Je serai avec toi, tu seras avec moi...

Car la pluie finit toujours et après vient le soleil!
Oui la pluie finit toujours!

Parfois perdu, parfois heureux,
Nos yeux tournent comme la terre,
Ils tournent tout autour d'une étoile,

Car la pluie finit toujours et après vient le soleil!
Oui la pluie finit toujours!

Le monde pourra tout oublier,
Il se souviendra de ta main dans la mienne,
Petit enfant,

Car la pluie finit toujours et après vient le soleil!
Oui la pluie finit toujours!

Rien ne pourra effacer ton sourire,
Celui que tu caches au fond de ton cœur,
Comme un trésor, un espoir encore,
Alors ne t'inquiète pas,
Petit enfant,

Car la pluie finit toujours et après vient le soleil!
Oui la pluie finit toujours!

Même les pleurs et cris au fond des souvenirs,
N'effaceront rien,
Ferme tes yeux et rejoins le pays des rêves,
Là où la peur est partie,
Là où ton papa est heureux,
Là où ton espoir arrive,
Tel un voilier en papier arrive au port de ton cœur,

Car la pluie finit toujours et après vient le soleil!
Oui la pluie finit toujours!

Ton papa finira par se relever,
Il prépara avec toi le petit déjeuner,
Et même si tout ça devait s'effacer,
Il restera toujours l'amour que tu as pour lui,
Avec ce sentiment on peut tout construire,
Petit enfant,

Car la pluie finit toujours et après vient le soleil!
Oui la pluie finit toujours! »

Waku sourit aux autres membres de l'équipe et dit avec une maturité étonnante pour son jeune âge: «  Cela fait très longtemps que je n'ai pas entendu cette berceuse...Nounou me la chantait tout le temps avant mes deux ans quand papa était triste de la mort de maman et que je devais me débrouiller...cela me rassurait....et quand à mes deux ans papa a retrouvé le sourire, j'étais très heureux. Nourrice venait moins souvent mais elle avait raison! Après la pluie il y a le soleil! Et même si papa est parti rejoindre maman au ciel, j'ai Lou ma grand sœur dont les parents m'ont adopté avant que je vienne ici ! Alors ça va! Oui ça va! »

Lou sourit à Waku et lui ébouriffa encore une fois les cheveux avec affection.

Le vent apporta soudain quelque chose dans les mains de Lou et Lou sursauta surprise avant de comprendre quand Vent lui donna des explications.


«  C'est pour la balise que Waku a trouvé! J'ai eu du mal à le trouver! » expliqua Vent à Lou d'une voix de rivière, sautillante, heureuse.

Lou ouvrit ses mains et Waku s'écria:
«  Whaou! »

Au creux des mains de Lou il y avait un papillon que Vent avait apporté dans un doux souffle sans lui faire mal. Lou sourit et murmura:

« Merci Vent c'est un très beau cadeau! »

Le papillon ouvrit ses belles ailes bleues comme le ciel et dorées sur les bords de la couleur du soleil.

Lou ouvrit un peu plus sa main pour que Kirye et Miyu voient bien le papillon dont la vue seule était le plus merveilleux des cadeaux.

Soudain le papillon s'envola et alla se poser sur la tête de Miyu. Waku pouffa sans méchanceté.

Puis il arrêta son rire heureux du mieux qu'il put pour dire à Miyu dont il avait entendu le prénom prononcé par Lou:
« Miyu, le papillon il croit que tu es une fleur! »

Lou sourit à Miyu puis le papillon s'envola dans un rayon de soleil qui filtrait du ciel entre les arbres.

Alors que Waku marchait près de Lou, le petit garçon regarda Kirye dont il avait entendu le prénom prononcé par Lou et il lui demanda avec innocence :
«  Dis Kirye crois tu que les papillons peuvent voler jusqu'au ciel? Tout là haut? Jusqu'à Papa et maman? »

Waku rougit soudain puis dit embarrassé: «  Désolé je ne dois pas poser ce genre de questions....C'est juste parfois je me demande s'ils vont bien loin de moi...S'ils savent encore sourire...Là haut dans leurs nuages... »

Waku croyait dur comme fer que ses parents étaient au ciel...comme une étoile et veillaient sur lui.
Il avait compris il y a bien longtemps que ce n'était pas un jeu , que de là haut on ne revenait pas...
Mais il rêvait encore dans son esprit d'enfant et pour lui ses parents étaient comme deux étoiles dans les nuages. Mais les parents Hopkins, qui ont adopté Waku avant qu'il entre à l'académie, avaient été scandalisés par ces paroles sur ses parents de Waku...C'était il y a encore peu de temps. Waku avait cinq ans bientôt six ans. Waku six ans maintenant se souvenait:


*Waku venait de rentrer d'une réunion avec ses parents après l'école.

«  Dépêche toi un peu , toi ! On a du travail! » s'était énervée la mère Hopkins.

Le garçonnet acquiesça et s'empressa de monter dans sa chambre, un petit débarras où l'on avait placé un lit d'enfant et un bureau à la va vite. Une petite fenêtre laissait entrer les rayons du soleil derrière le lit. Waku entendit soudain des éclats de voix et il posa son oreille contre le fin mur du cagibi. L'enfant de cinq ans presque six ouvrit de grands yeux en entendant ses nouveaux parents parler.
.
«  Mais chérie ne t'en fais pas voyons! » avait dit le père Hopkins dans un soupir.

«  C'est juste que cet enfant m'exaspère! Il est encore en maternelle et pourtant il comprend déjà tant de choses. Par exemple quand le journaliste est venu lui parler... » cria la mère.

Là ce fut au tour du père de s'énerver et il s'écria: «  C'est vrai que cette petite punaise aurait pu sortir autre chose...Nos sondages vont baisser! »

«  A chaque fois qu'il se comportera comme ça devant les journalistes, il sera privé de sortie! Après tout, se faire des nouveaux amis n'est pas indispensable pour ce gamin qui sait comprendre tant de choses par lui même! » décida la mère.

«  Oui et je décide que cela commence maintenant! » dit le père en colère.

Waku entendit alors des pas puis une clef tourna dans de la serrure.

Sans oser dire un mot Waku restait là en regardant les reflets du soleil couchant sur le mur de sa « chambre ».

Les minutes passèrent et le petit de cinq ans finit par avoir envie d'aller au toilettes.

« Papa, Maman Hopkins...s'il vous plaît....ouvrez.... » implora l'enfant.

Mais la porte resta close.

* Ils sont peut-être partis au travail pour leur campagne politique!* pensa le jeune garçonnet.

Waku se laissa retomber sur le sol, soupira et pensa:
* Je n'ai même pas de quoi crocheter cette serrure comme ils le font dans les films...*

Qu'avait fait le petit de cinq ans? Était-ce si mal de dire la vérité? Était-ce si mal de comprendre parfois même quand on est qu' enfant?

Le journaliste lors d'une réunion juste après l'école il y a une heure, où pour bien montrer leur « charité » aux yeux de tous le père et la mère Hopkins l'avait emmené, avait posé cette question à l'enfant de cinq ans: «  Alors tu te plais avec tes nouveaux parents, petit? Tu sais qu'ils sont très occupés! Ils sont des politiciens! »

L'enfant de cinq ans avait souri avec innocence et avait répondu: « Oui mon papa et ma maman sont morts au ciel...mais je rends service à papa et maman Hopkins....Ils disent que je leur sers bien pour leur campagne politique! Mais moi je suis content car dans ces moments là papa et maman Hopkins sont heureux...Alors c'est mieux! »

Les parents Hopkins qui avaient adopté Waku étaient devenus blancs comme neige et avaient dû payer une petite fortune pour que cette parole soit effacée au montage donc cachée de tous. Puis ils avaient grondé Waku Hopkins avant de rentrer.

Waku en avait conclu qu'il avait fait une bêtise sans comprendre pourquoi.

Et la porte ne s'ouvrait toujours pas si bien que Waku finit par faire sur lui.

Au bout de deux heures d'attente la porte s'ouvrit enfin. Et les parents Hopkins éclatèrent de rire, un rire moqueur, méprisant, blessant.

« Alors comme ça on fait pipi dans sa culotte et on se prétend grand? Va vite te laver! » s'esclaffait avec mépris le père.

Waku honteux courut vers la salle de bain.*

Soudain un souffle de vent le sortit de ses souvenirs.

« Ça va Waku? » demanda Lou inquiète.

Waku se blottit contre Kirye et murmura avec inquiétude:
«  Oui Lou ça va mais je veux rester avec toi, Kirye et Miyu, ici à l'académie ! Je ne veux pas tomber dans l'obscurité! Je ne veux pas être tout seul! »

Lou lui sourit et ébouriffa les cheveux du jeune enfant en disant: «  Ne t'en fais pas Waku ! Une équipe est une équipe! »

Waku sourit doucement à Lou et s'écria: « OUI TOUS POUR UN ET UN POUR TOUS! »

Lou lui sourit.

Waku s'éloigna de Kirye, Lou et Miyu en apercevant une pancarte à un arbre.

«  Une balise! L'a t' on déjà celle là? » dit le garçonnet ayant retrouvé la paix et l'innocence sur son visage qui était devenu inquiet quand il s'était remémoré ces souvenirs blessant avec les parents Hopkins.

Waku s'approcha de la balise tout sourire espérant trouver un nouveau numéro.
Revenir en haut Aller en bas
    Kirye NakashimaGakuen's Staff - Fondatrice
avatar
Gakuen's Staff - Fondatrice

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   Mer 13 Jan - 18:50

Le membre 'Waku Hopkins' a effectué l'action suivante : Lancer de dés

'Numero' : 6



Ouvre à nouveau ce livre aux pages plus anciennes et déchires-les.
Ainsi nous pourrons tout recommencer ensemble Invité ♫

♥️ Merci à Suna-chan, Kuro-chan, Mia-chan, Sa'chan et Lou-chan ♥️
Revenir en haut Aller en bas
    Contenu sponsorisé

En savoir plus ?

MessageSujet: Re: Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Équipe Rouge - Course d'orientation [PV : Miyu Sanaka, Lou & Waku Hopkins]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Gakuen Alice RPG :: [E-Southern Woods] Fête du sport-